Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

MeinFernbus FlixBus élargit son réseau de lignes en Suisse. Depuis lundi, l'entreprise d'autocars allemande dessert la liaison Zurich - Bâle - Aéroport de Bâle-Mulhouse.

Dès vendredi, la société augmentera également le nombre de ses voyages sur onze liaisons, a confirmé la firme à l'ats revenant sur une information publiée dans le journal "Schweiz am Sonntag".

MeinFernbus FlixBus dessert quatre fois par jour l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Pour elle, il s'agit d'une destination très attractive avec ses sept millions de passagers transportés chaque année. En outre, l'aéroport ne dispose d'aucune liaison ferroviaire directe comme ceux de Genève et de Zurich, souligne Marika Vetter, porte-parole de l'entreprise.

Un aller simple de Zurich à l'aéroport de Bâle-Mulhouse coûte entre 9 euros (9,90 francs) et 27,90 euros (30,60 francs). Le trajet dure une heure et demie. L'aéroport est aussi desservi par la compagnie des transports publics bâlois (BVB), qui proposent une liaison routière depuis la gare de la cité rhénane.

Pas d'accès côté suisse

MeinFernbus FlixBus a reçu, au début du mois de novembre 2015, l'autorisation d'effectuer cette liaison par les autorités compétentes allemandes. Selon l'Office fédéral des transports (OFT), elle ne viole en rien la loi.

Les bus de la compagnie traversent à St-Louis la frontière et accèdent à l'aéroport de Bâle-Mulhouse du côté français, souligne Andreas Windlinger, porte-parole de l'OFT. Par contre, l'entreprise n'aurait pas le droit de desservir l'accès helvétique à l'aéroport.

D'après l'accord sur les transports terrestres avec l'Union européenne (UE), il est interdit aux sociétés étrangères de transporter des personnes ou des marchandises entre deux destinations sur le territoire national. MeinFernbus FlixBus ne peut donc pas laisser descendre des passagers à Bâle montés dans un de ses autocars à Zurich et inversement.

ATS