Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La consommation s'est stabilisée en Suisse, après avoir fortement chuté durant l'été. L'indicateur UBS de la consommation a stagné en septembre, gagnant 0,04 point pour se fixer à 0,84.

La légère progression s'explique par le nombre toujours élevé de nouvelles immatriculations de véhicules, en progression de 18,6% par rapport à la même période de l'an dernier, a relevé mardi UBS. Les chiffres du commerce de détail restent en revanche décevants, poursuivant leur baisse entre août et septembre.

Les consommateurs helvétiques sont en ce moment pris entre deux feux, résument les économistes du numéro un bancaire suisse. D'un côté, la crise de la dette les inquiète et les signes d'un possible ralentissement de l'économie mondiale provoqué par les mesures d'austérité se multiplient.

Les consommateurs voient par ailleurs leur pouvoir d'achat augmenter grâce à la répercussion accrue des gains de change. Les économistes n'anticipent pas de nouvelle baisse de confiance des consommateurs à l'avenir.

ATS