Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Corée du Nord commémorait lundi le décès il y a un an jour pour jour de Kim Jong-Il. L'homme fort du régime communiste pendant 17 ans est crédité de la marche en avant scientifique et technologique ayant permis la semaine dernière le premier tir de fusée réussi du pays.

Kim Jong-Il a succombé à une crise cardiaque le 17 décembre 2011 à l'âge de 69 ans. Sa mort avait été gardée secrète pendant deux jours. Flanqué de dignitaires du régime, son fils cadet Kim Jong-Un, qui lui a succédé, s'est rendu avec son épouse Ri Sol-Ju au mausolée Kumsusan de Pyongyang où reposent les corps embaumés de Kim Jong-Il et de son père Kim Il-Sung, fondateur en 1948 de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Jong-Un, jeune homme replet de moins de trente ans, s'est incliné devant deux imposantes statues de son père et de son grand-père, selon les images retransmises en direct par la télévision d'Etat. Ri Sul-joo était vêtue d'une robe traditionnelle noire et la courbe de son ventre semblait trahir une grossesse, impossible toutefois à vérifier.

Hommage des scientifiques

Précédant les officiels vêtus de noir, des soldats au pas de l'oie portaient une gerbe de fleur ceinte d'un ruban imprimé: "Les grands camarades Kim Jong-Il et Kim Il-Sung demeurent à jamais auprès de nous". Par un froid cinglant, civils et militaires ont ensuite religieusement écouté un discours exaltant la figure héroïque de Kim Jong-Il.

Un groupe de scientifiques ayant travaillé au développement de la fusée nord-coréenne lancée la semaine dernière avec succès ont été parmi les premiers à leur rendre hommage. Sur la place principale de la capitale, les anonymes déposaient des fleurs au pied des statues géantes des deux dirigeants dont les portraits monumentaux ornent les édifices publics sur tout le territoire nord-coréen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS