Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Combien de sportifs Nord-Coréens présents aux JO-2018 et dans quels sports ? Logeront-ils au Village olympique ? Premiers éléments de réponse le 20 janvier.

Les réponses tomberont certainement après une réunion entre la Corée du Nord, la Corée du Sud, le CIO et les organisateurs de Pyeongchang-2018 à Lausanne.

"Le Comité international olympique va organiser une réunion quadripartite le samedi 20 janvier au siège du CIO à Lausanne en Suisse", a expliqué l'instance olympique dans un communiqué.

Les présidents des comités olympiques nord-coréen et sud-coréen, et du comité d'organisation de Pyeongchang-2018, ainsi que des officiels des gouvernements des deux pays et des membres du CIO des deux nationalités participeront à la réunion, dirigée par le président du CIO, l'Allemand Thomas Bach.

Au lendemain de la décision d'envoyer une délégation nord-coréenne aux prochains Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, Thomas Bach et Chang Ung, l'unique membre nord-coréen du CIO, se sont rencontrés à Lausanne mercredi.

A l'issue de discussions exceptionnelles qui se sont tenues mardi entre le Nord et le Sud, les deux pays sont convenus mardi que la Corée du Nord allait envoyer une délégation aux JO d'hiver qui se tiennent à Pyeongchang du 9 au 25 février, à 80 km de la frontière nord-coréenne.

Outre les questions concernant le nombre et les noms des sportifs nord-coréens autorisés à se rendre à Pyeongchang, "le CIO devra également décider du format d'une telle participation, dont les questions relatives au protocole officiel (drapeau, hymne, cérémonies, survêtement, etc...)", a précisé le CIO.

A ce jour, un seul couple nord-coréen de patinage artistique formé de Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik s'est qualifié fin septembre pour les Jeux mais la Corée du Nord a laissé passer la date limite du 30 octobre pour les inscrire.

Les hockeyeuses nord-coréennes présentes ?

"Nous devons voir avec la Fédération internationale de patinage (ISU), avec la Fédération internationale de ski (FIS) et la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) si des possibilités existent", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

La participation de l'équipe féminine nord-coréenne de hockey sur glace ne semble donc pas totalement à exclure, tout comme celle de skieurs et de patineurs de vitesse.

Le CIO est en liaison "étroite" avec la FIS et l'ISU "pour voir si des sportifs nord-coréens s'entraînant à l'étranger pourraient participer aux Jeux de Pyeongchang", a expliqué une autre source proche du CIO.

Après consultation des fédérations, c'est le Comité national olympique nord-coréen qui transmettra au CIO une liste des sportifs retenus, la décision finale de les inviter revenant au CIO.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS