Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - La Corée du Nord a tiré lundi plusieurs obus d'artillerie dans ses eaux territoriales au large de sa côte ouest, non loin de la frontière entre les deux Corée. Les quelque 110 obus sont tous retombés en mer dans les eaux nord-coréennes, a indiqué l'armée sud-coréenne.
"Notre marine a été placée en état d'alerte pour suivre de près les mouvements de troupes nord-coréennes", a ajouté un porte-parole de l'état-major sud-coréen. Ces tirs surviennent au cinquième et dernier jour de manoeuvres navales de l'armée sud-coréenne près de la zone frontalière.
Les tirs ont eu lieu vers 17h30 (10h30 suisses), selon la chaîne câblée de télévision YTN. Ce week-end, un chalutier sud-coréen a été arraisonné par une patrouille maritime nord-coréenne au large de la côte Est.
Réunion mardiPlus tôt dans la journée de lundi, les Nations unies ont annoncé que l'armée nord-coréenne avait accepté une rencontre entre colonels des deux Corée dans le village frontalier de Panmunjon, dans la zone démilitarisée. Cette réunion, prévue mardi, sera la quatrième de ce type en un mois.
Ces rencontres doivent permettre de fixer la date et les conditions d'un entretien entre généraux au sujet de l'armistice en vigueur entre les deux pays à la lumière du naufrage du Cheonan.
Les tensions sont élevées dans la péninsule coréenne depuis le torpillage, le 26 mars, de la corvette sud-coréenne Cheonan. Séoul et Washington accusent Pyongyang d'avoir torpillé le navire, ce que dément la Corée du Nord. Les manoeuvres conjointes de Séoul et Washington dans la région n'ont pas arrangé les choses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS