Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le coup d'envoi de la course a été donné tôt ce matin par le conseiller national Jürg Stahl, président du groupe parlementaire Sport.

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Plus de 30 représentants politiques ont bravé la pluie tôt jeudi matin lors de la 15e course du Parlement. A eux tous, ils ont parcouru un total de 137 kilomètres en 20 minutes à l'ouest du Palais fédéral.

Le coup d'envoi de la course a été donné à 06h30 par le conseiller national Jürg Stahl (UDC/ZH), président du groupe parlementaire Sport. La trentaine de participants s'est élancée sur un circuit autour du Bernerhof et de la Kleine Schanze à Berne, a indiqué le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) dans un communiqué.

Jürg Stahl s'est félicité de l'engagement sportif de ses collègues. "Ils ne se contentent pas de discuter et de voter des crédits pour encourager toute la population à faire du sport. Ils en font eux-mêmes." La palme de la fraction la plus sportive est revenue au PBD avec 28,6% des participants. L'UDC se retrouve en queue de peloton (8,8%).

Courir avant le boulot

Mais les autorités ne sont pas les seules à se lever à l'aube pour donner l'exemple. Courir dès le saut du lit avant d'aller travailler, c'est le nouveau concept de la course populaire "Wake up and run".

Après des débuts à Bienne en mai (300 personnes), 560 coureurs s'étaient donné rendez-vous à Neuchâtel et 900 à Fribourg. A Lausanne, environ 600 participants sont inscrits pour la promenade matinale qui aura lieu vendredi.

Après avoir transpiré, les coureurs ont droit à un petit déjeuner équilibré. L'événement fera ensuite halte à Bâle, Berne et Delémont. Il sera reconduit chaque année dans plusieurs villes de Suisse.

ATS