Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'assureur maladie bernois CPT a bouclé l'exercice 2011 sur un bénéfice de 27,5 millions de francs, soit une baisse de 6,1% par rapport à 2010. Le produit des primes a atteint 1,39 milliard, contre un montant de 1,21 milliard l'année précédente.

Les prestations d'assurances ont également progressé, à 1,23 milliard de francs, contre 1,07 milliard un an plus tôt, a indiqué vendredi la caisse maladie. Le bénéfice provenant de l'assurance de base ressort à 10,1 millions, après 9,7 millions en 2010. Les réserves atteignent pour leur part 11,37%, soit au-dessus du taux de 10% exigé par la loi.

La CPT est parvenue une nouvelle fois à accroître son nombre d'assurés. L'effectif a augmenté de 6,3% pour s'inscrire à 407'900. Dans l'assurance obligatoire de soins, le nombre d'assurés se chiffre à 368'030. A fin 2011, la caisse maladie employait 374 personnes à plein temps, ce qui correspond à une augmentation de 28 sur un an.

Sanctionnée par la FINMA

Pour rappel, la caisse maladie a été durement sanctionnée en début d'année par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) pour les opérations liées à la fusion avortée avec Sanitas en 2010. Le conseil d'administration a entre-temps été renouvelé après une brève mise sous tutelle.

Selon la FINMA, le conseil d'administration de la CPT avait commis de graves violations d'obligations en fixant le prix des actions issues du programme de participation des collaborateurs et qui auraient dues être rachetées dans le cadre de la fusion.

ATS