Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La crise de l'euro réussit plutôt bien à la banque Pictet & Cie

Genève - Pictet & Cie voit son attrait plutôt renforcé par la crise de l'euro, estime Jacques de Saussure, associé senior de la banque privée genevoise. La marche des affaires en 2010 a toutefois été négativement influencée par plusieurs facteurs.
"Cette crise (de l'euro) renforce l'attrait d'une banque basée dans un pays qui n'est pas touché par l'effet de contagion", explique M. de Saussure dans une interview publiée dans l'édition du week-end du "Temps".
"Le dérapage des finances publiques dans certains pays continue d'interpeller leurs citoyens, souvent marqués dans leur subconscient par l'époque des contrôles de changes, de l'inflation voire des confiscations", poursuit-il. Et de constater que "la protection du patrimoine est plus que jamais une préoccupation pour beaucoup d'investisseurs, en particulier parmi les Européens".
Reste que sur le plan de la marche des affaires, "l'évolution, défavorable depuis avril, des devises et des marchés a mis nos revenus sous pression", dit encore le banquier.
Et si les fonds d'investissement ont généré de "bonnes performances", le développement des affaires dans la gestion de fortune privée "a été plus décevant, ou tout au moins, pas aussi exceptionnel que les années précédentes".
Concernant les négociations fiscales que la Suisse devrait ouvrir avec l'Allemagne et le Royaume-Uni, M. de Saussure se montre plutôt confiant. Il espère "au final arriver à une enveloppe globale, considérée comme équivalente à ce que le contribuable aurait payé dans son pays d'origine".
"Je ne pense pas que les gouvernements concernés auraient fait de telles déclarations s'ils n'avaient pas la réelle volonté de voir aboutir ces négociations", même si la discussion sur les détails d'application "vont être complexes" à son avis, et qu'"à ce niveau des blocages pourraient apparaître".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.