Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FMI a encore abaissé sa prévision de croissance mondiale pour 2012, à +3,3% contre +3,5% attendu jusque-là. Cela en raison notamment de la crise en Europe qui demeure "la plus grande menace" pour l'économie du globe.

Dans ses nouvelles prévisions publiées mardi à Tokyo, le Fonds monétaire international (FMI) exhorte à nouveau les gouvernements en Europe mais également aux Etats-Unis à agir face aux "risques de dégradation considérables", à l'heure où un chômage élevé devrait continuer de frapper "beaucoup d'endroits" du globe.

La crise de la zone euro risque de s'aggraver encore si de nouvelles "mesures immédiates" ne sont pas prises par les dirigeants politiques, estime le FMI. Il appelle les pays qui en ont besoin à demander une aide financière.

"Les Etats dans le besoin doivent demander les ressources" disponibles auprès des fonds de secours de la zone euro et de la Banque centrale européenne. "Il est essentiel d'assurer leur accès au refinancement à des coûts raisonnables", affirme le FMI dans son rapport sur les perspectives économiques, faisant allusion notamment à l'Espagne.

Zone euro

Le FMI a revu à la baisse ses prévisions économiques pour la zone euro, avec une récession de 0,4% cette année au lieu de -0,3% attendus jusque-là. Il prévoit un rebond de la croissance limité à 0,2% l'an prochain au lieu de 0,7%.

Dans le détail, le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne, première économie européenne, devrait continuer à progresser, de 0,9% par an en 2012 et 2013 (contre 1% et 1,4% dans les précédentes prévisions publiées en juillet). La récession s'avèrerait plus grave en Italie (-2,3% puis -0,7% au lieu de -1,9% et -0,3%) et en Espagne (-1,5% puis -1,3% au lieu de -1,5% et -0,6%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS