Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La zone euro a vu sa croissance légèrement ralentir au troisième trimestre, avec un Produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,3% contre 0,4% au trimestre précédent, a confirmé mardi l'office européen des statistiques Eurostat.

La croissance a principalement été soutenue par la consommation des ménages, en hausse de 0,4% sur la période, indique Eurostat dans son communiqué. La contribution de la formation brute de capital fixe a été neutre pour la croissance du PIB dans la zone euro et négative en ce qui concerne le commerce.

Dans le détail, les exportations ont crû de 0,2% (après +1,6%) dans la zone euro et les importations de 0,9% (comme le trimestre précédent).

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, Malte (+1,1%), la Lettonie (+1,0%), la Slovaquie (+0,9%) ont enregistré les plus forts taux de croissance par rapport au trimestre précédent, suivis de l'Espagne (+0,8%). Des baisses ont en revanche été relevées en Grèce (-0,9%), en Estonie et en Finlande (-0,5%).

Fait rare, la croissance s'est établie au même niveau (+0,3%) en France et en Allemagne, les deux principales économies de la zone euro, a confirmé Eurostat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS