Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indicateur du trafic de ports à conteneurs s'est amélioré (archives).

KEYSTONE/AP/NICK UT

(sda-ats)

La croissance du commerce en 2016 sera la plus lente depuis la crise financière, selon les dernières estimations de l'OMC publiées mardi à Genève. L'organisation l'évalue à 1,7% contre 2,8% en avril.

Pour 2017, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) mise sur une avancée du commerce mondial entre 1,8 et 3,1%, contre 3,6% auparavant. Le PIB réel devrait lui progresser de 2,2% aux taux de change du marché.

Dans les six premiers mois de l'année, la croissance du commerce s'est ralentie en raison d'une baisse de la demande d'importations et du fléchissement du PIB dans plusieurs pays en développement et en Amérique du Nord. Pour autant, les commandes à l'exportation et le trafic des ports à conteneurs se sont améliorés.

Mais la dynamique globale des échanges reste faible, dit l'organisation. Le directeur général Roberto Azevedo s'inquiète d'une situation "grave" qui "devrait servir de sonnette d'alarme".

"Nous devons faire en sorte que cela ne se traduise pas par des politiques inconsidérées", ajoute-t-il. Elles risqueraient d'aggraver la situation du commerce mais aussi de l'emploi, de la croissance économique et du développement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS