Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La croissance du Japon a nettement ralenti entre avril et juin à 0,3% en rythme trimestriel, a annoncé le gouvernement nippon lundi. Ce résultat s'explique par une progression beaucoup moins rapide de la consommation.

Au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de la troisième puissance économique mondiale avait augmenté de 1,3% (donnée révisée en hausse). Il avait été dopé par des subventions gouvernementales à l'achat de véhicules "propres" et par des budgets publics de reconstruction du nord-est du pays ravagé par le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire de Fukushima en mars 2011.

Ces soutiens des autorités ont continué d'opérer au deuxième trimestre, mais sans l'élever considérablement. La consommation des ménages, qui avait vigoureusement crû au premier trimestre, n'a augmenté que marginalement au deuxième trimestre (0,1%). La demande publique a également progressé moins rapidement (0,6%).

Exportations à la peine

Les exportations, autre habituel moteur de l'activité nippone, ont peu augmenté (1,2%) en raison du coup de frein de la croissance en Europe et en Chine. La flambée historique du yen, considéré comme une valeur refuge en temps de crise économique, a de surcroît pénalisé les livraisons nippones à l'étranger.

Les importations ont progressé plus vigoureusement (1,6%), soutenues par d'importants achats d'hydrocarbures pour faire tourner à plein les centrales thermiques, afin de compenser la chute de la production d'électricité nucléaire un an après la catastrophe de Fukushima.

Bonne surprise de ces statistiques, les investissements des entreprises privées ont grimpé plus qu'anticipé (1,5%), en dépit des incertitudes de la conjoncture incitant à la prudence. Ils avaient reculé au premier trimestre.

Retour de la croissance attendu

En rythme annualisé, le PIB du Japon a augmenté de 1,4% au deuxième trimestre. Il s'était contracté de 0,8% sur l'ensemble de l'année 2011. Pour l'ensemble de 2012, le gouvernement et les organisations internationales prévoient un retour de la croissance au Japon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS