Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 19 pays ayant adopté la monnaie unique doivent faire face à plusieurs incertitudes ces mois prochains, parmi lesquelles plusieurs élections, l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, ou le début des négociations pour la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE (archives).

KEYSTONE/EPA/ARNE DEDERT

(sda-ats)

La croissance dans la zone euro est restée solide au quatrième trimestre. Elle a toutefois été légèrement révisée à la baisse (+0,4%) par rapport à une première estimation, a indiqué mardi l'Office européen des statistiques Eurostat.

Le 31 janvier dernier, Eurostat avait fait état d'une croissance un peu meilleure: +0,5% au quatrième trimestre, comparé au troisième. En dépit de ce chiffre légèrement moins bon qu'annoncé pour les trois derniers mois de 2016, la reprise reste solide dans la zone euro: au troisième trimestre par rapport au deuxième, la croissance était aussi de 0,4%.

Les 19 pays ayant adopté la monnaie unique doivent faire face à plusieurs incertitudes ces mois prochains: élections aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, début des négociations pour la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

Qualifiant la révision pour la zone euro de "décevante", Howard Archer, analyste de IHS Markit, a mis en garde contre les difficultés à venir de la zone euro. Outre les incertitudes politiques, il a pointé la baisse du pouvoir d'achat des consommateurs en raison d'une inflation qui s'annonce plus forte.

Comparée au quatrième trimestre 2015, la croissance de la zone euro a été de 1,7%. Pour les 28 pays de l'UE, la croissance pendant les trois derniers mois de l'année a atteint 0,5%, comparée aux trois mois précédents, et 1,8% par rapport au dernier trimestre 2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS