Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Croix-Rouge suisse (CRS) veut renforcer sa position. Ses délégués ont discuté à Olten (SO) de la direction stratégique à donner à l'organisation humanitaire.

L'objectif est de redéfinir la position et les offres de l'organisation dans les domaines de la santé, la coopération, le sauvetage, l'aide en cas de catastrophe, la reconstruction ou l'aide au développement à l'étranger, a indiqué la CRS. La nouvelle stratégie entrera en vigueur dans un an.

Volume des dons en recul

Les délégués ont aussi adopté les comptes 2011 de la Croix-Rouge suisse. Ils bouclent sur un chiffre d'affaires de 113,5 millions de francs, en hausse de plus de 7% sur un an. Le volume des dons a reculé de 5% à 35 millions de francs.

L'assemblée a reçu le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, venu saluer les délégués au nom du gouvernement. La Croix-Rouge suisse est présidée depuis un an par l'ancienne chancelière de la Confédération Annemarie Huber-Hotz.

ATS