Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer ne marche plus sur l'eau. Le Bâlois a été battu en seizième de finale du Masters 1000 de Miami par Andy Roddick !
Tombé à la 34e place mondiale, l'Américain s'est imposé 7-6 (7/4) 1-6 6-4 après 2h01' de match face à un adversaire qui restait sur une série de seize victoires de rang. Il signe son troisième succès en vingt-quatre rencontre face au Bâlois le soir où tout plaidait pourtant contre lui.
Avant ce seizième de finale en Floride, Roger Federer avait, en effet, gagné 40 des 42 matches qu'il avait livrés depuis l'US Open. Il tentait à Miami la passe de quatre après ses titres à Rotterdam, à Dubai et à Indian Wells. Enfin, il n'avait plus perdu contre un joueur classé au-delà de la vingtième place depuis sa défaite en finale du tournoi de Halle contre Lleyton Hewitt en juin 2010 (77 victoires).
Ce match s'est joué au début du troisième set. Après avoir recollé à une manche partout en enlevant six jeux de rang, Roger Federer a mené 1-0 et 0-40 sur le service de Roddick. Il fut toutefois incapable de réussir le break à cet instant. A 1-1, c'est Roddick qui trouvait l'ouverture en armant quatre coups droits gagnants pour son unique break de la partie. Roger Federer a toutes les raisons de se croire maudit à Miami, où il ne s'est plus imposé depuis 2006. Cette défaite laisse le champ libre à Novak Djokovic qu'il devait retrouver au stade des demi-finales.
En huitième de finale, Andy Roddick sera opposé ce mardi à l'Argentin Juan Monaco (no 21) qui a battu 4-6 6-3 6-4 un Gaël Monfils (no 14) toujours aussi inconstant.

ATS