Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint entre août 2011 et juillet 2012 son niveau le plus bas depuis la création de statistiques dans ce domaine en 1988, a annoncé le gouvernement brésilien. Celui-ci a fait état de 4.656 km2 déboisés, soit une baisse de 27% par rapport à la même période de 2010 à 2011.

"Il s'agit du niveau le plus bas de l'histoire, depuis que le Brésil a commencé à la (la déforestation) mesurer" en 1988, a annoncé à la presse la ministre de l'Environnement Izabella Teixeira, précisant qu'il s'agissait de la quatrième baisse en autant d'années.

"Il me semble que c'est la seule bonne nouvelle sur l'environnement dans le monde", a estimé Mme Teixeira, avant d'annoncer l'instauration d'un nouveau système électronique pour imposer des amendes aux contrevenants.

Pic dans les années 2003-2004

Le pic de la déforestation avait été atteint pendant les années 2003-2004, où la destruction de forêts avait atteint 27.700 km2. Entre août 2010 et juillet 2011, les surfaces déboisées s'étaient élevées à 6.238 km2, ce qui représentait déjà un record.

Le gouvernement brésilien a fait d'une réduction de la déforestation de l'Amazonie un de ses principaux objectifs dans la lutte contre le réchauffement climatique et s'est engagé en 2009 à réduire le déboisement de 80% d'ici 2020.

Incendies, agriculture, élevage, ou encore exploitation illégale du bois et de minerais figurent parmi les principales causes de déforestation en Amazonie, selon les autorités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS