Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La traditionnelle démonstration de tir des Forces aériennes sur l'Axalp a attiré de nombreux visiteurs dans l'Oberland bernois mercredi.

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

Près de 6000 visiteurs se sont pressés mercredi dans l'Oberland bernois pour assister à la traditionnelle démonstration de tir d'aviation des Forces aériennes sur l'Axalp. Ils ont pu admirer les performances des pilotes d'avions de combat et d'hélicoptères.

Pour avoir de bonnes places, par exemple sur le Tschingelhorn et l'Axalphorn, les visiteurs ont dû faire preuve d'endurance. Entre une et trois heures de marche étaient nécessaires pour atteindre ces lieux situés à quelque 2200 mètres d'altitude.

La météo s'y prêtait bien en cette belle journée d'automne, ce qui n'est pas toujours le cas. Par le passé, la manifestation a dû être annulée à cause d'un épais brouillard.

Interrogé par l'ats, Jürg Nussbaum, chef de la communication des Forces aériennes, a indiqué que la démonstration de tir s'est déroulée sans incident, conformément au programme. Le chef de l'armée, Philippe Rebord, faisait partie des invités.

Le programme de mercredi prévoyait notamment des tirs de canons en montagne, une parade avec des avions de combat F/A-18 et F-5, la présentation de l'avion PC-21, l'engagement d'éclaireurs parachutistes et des opérations de sauvetage et d'extinction. La manifestation se poursuit jeudi, avec le même programme.

A l'origine, la démonstration de tir était un événement destiné au commandement militaire, aux politiciens et à une brochette d'invités. Au fil des ans, elle a attiré de plus en plus de spectateurs. Aujourd'hui, des fans d'aviation du monde entier viennent à Axalp.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS