Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brasilia - Dilma Rousseff, la dauphine du président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, remonte dans les sondages à quatre mois du premier tour de la présidentielle. Elle est désormais au coude à coude avec le candidat de l'opposition, José Serra.
Tous deux sont crédités de 37% d'intentions de vote. Cela représente une hausse de sept points pour l'ancienne Dame de Fer du gouvernement Lula et une baisse de cinq pour M. Serra par rapport à la même enquête réalisée il y a un mois par l'institut Datafolha pour le compte du groupe de presse Folha.
L'ancienne guérillera Dilma Rousseff, quasiment inconnue du grand public, comptait encore 14 points de retard sur l'ancien gouverneur de Sao Paulo en décembre.
Le résultat de ce sondage, réalisé cette semaine auprès de 2660 personnes avec une marge d'erreur de 2%, confirme celui d'une autre enquête de l'Institut Sensus publiée cette semaine. Il donne 35,7% d'intentions de vote à Mme Rousseff contre 33,2% à M. Serra en vue du premier tour le 3 octobre.
Le président Lula, que la Constitution n'autorise pas à briguer un troisième mandat, a multiplié les efforts ces derniers mois pour faire connaître sa dauphine et lui faire profiter de sa popularité record (76%).
En cas de second tour le 31 octobre, Mme Rousseff et M. Serra seraient virtuellement à égalité selon Datafolha. Il accorde 46% d'intentions de vote à la première et 45% au second.
La candidate des Verts, Marina Silva, une ex-ministre de l'Environnement de Lula, reste 3e dans ce sondage avec un score stable de 12% d'intentions de vote.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS