Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant bancaire allemand Deutsche Bank a annoncé jeudi un bénéfice annuel presque doublé sur un an de 5,2 milliards de francs. Ses résultats au quatrième trimestre se sont toutefois avérés nettement inférieurs aux attentes.

Le groupe a réalisé sur les trois derniers mois de l'exercice un bénéfice net de 186 millions d'euros, en chute de 69% sur un an et de 76% par rapport au troisième trimestre. En cause notamment, les performances diminuées de sa division de banque d'investissement, dont les revenus se sont établis à 3,4 milliards d'euros au quatrième trimestre, soit une baisse de 26% sur un an.

"Incertitudes persistantes"

"Le quatrième trimestre a été marqué par une activité de marché modeste, en raison des incertitudes persistantes et l'aversion au risque des investisseurs", explique Deutsche Bank dans un communiqué. "Les activités de marché en Europe, l'un des piliers de Deutsche Bank, ont été particulièrement touchées par la crise de la dette européenne", poursuit le communiqué.

Les autres divisions de Deutsche Bank ont pu compenser la faiblesse de la banque d'investissement, notamment ses activités de banque de détail qui ont profité à plein du rachat de Postbank fin 2010. "Deutsche Bank a de nouveau prouvé qu'elle peut aussi atteindre des résultats honorables dans des conditions difficiles", s'est félicité son patron, le Suisse Josef Ackermann, cité dans le communiqué.

ATS