Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'évêque de Sion Jean-Marie Lovey baptisera des adultes le samedi de Pâques. Ils seront 17 en Valais à recevoir le baptême dans leur paroisse. Certains sont issus de familles catholiques mais n'ont pas été baptisés enfant, d'autres se convertissent au catholicisme (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Le diocèse de Sion procédera le samedi de Pâques au baptême de 17 adultes et adolescents. Certains se convertissent au catholicisme, d'autres n'ont pas été baptisés durant leur enfance.

Ces baptêmes d'adultes sont assez rares. Ils se font en général à la période de Pâques, a expliqué l'évêque de Sion Jean-Marie Lovey mardi devant la presse. Avec le temps, leur nombre affiche une légère tendance à la hausse.

Les raisons de ces baptêmes sont différentes. Pour certains adolescents, il s'agit simplement de se faire baptiser. Ils sont nés dans une famille catholique, mais les parents ne les ont jamais fait baptiser, pour des raisons qui leur sont propres, explique Mgr Lovey.

Foi toujours présente

D'autres se convertissent au catholicisme. C'est le cas d'Eddy, un Iranien d'une trentaine d'années arrivé en Suisse en 2005. Sa famille était croyante, mais opposée au régime iranien. Il a dû quitter son pays. Sa foi en Dieu a toujours été présente, mais il admet qu'il lui est difficile d'expliquer pourquoi. "C'est quelque chose que l'on sent", décrit-il.

Le chanoine d'Aigle, également dans le diocèse de Sion, devra baptiser une famille entière originaire du Kosovo. Il a été contacté par le père de famille, une rencontre étrange, dit-il. Le mobile de la conversion était une volonté de revenir à la religion des ancêtres, les Balkans ayant été chrétien jusqu'à l'invasion ottomane aux 15e et 16e siècle.

Cette famille a aussi avancé un aspect plus pragmatique, explique le chanoine. Quotidiennement, le père côtoie des collègues de travail dont la vie est rythmée par des fêtes religieuses. Il avait la sensation d'être un peu étranger et a ressenti un besoin de communion.

Trois sacrements

Toutes ces personnes recevront au cours d'une même cérémonie les trois sacrements du baptême, de la communion et de la consécration. Les célébrations ont en principe lieu dans les paroisses de domicile des requérants. En plus des 17 baptisés, 38 personnes déjà baptisées seront confirmées.

Les nouveaux adhérents à l'Eglise catholique sont toujours plus nombreux que ceux qui la quittent. L'évêque dit recevoir annuellement deux ou trois demandes écrites de personnes qui veulent quitter l'Eglise. Mgr Lovey ne peut en revanche pas évaluer le nombre d'enfants de familles catholiques qui ne sont pas baptisés, mais il pense que la tradition reste bien ancrée en Valais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS