Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

San Francisco - Une cour fédérale d'appel de San Francisco a provisoirement autorisé le gouvernement américain à rétablir sa politique interdisant le recrutement d'homosexuels déclarés dans l'armée. L'administration fédérale avait saisi en urgence la cour d'appel de San Francisco.
Elle contestait une décision rendue par un tribunal californien selon lequel la directive "Don't Ask, Don't Tell" ("ne rien demander, ne rien dire"), qui autorise les gays et lesbiennes à servir dans l'armée à condition qu'ils cachent leur orientation sexuelle, contrevient au principe constitutionnel de liberté d'expression.
Le gouvernement souligne qu'il tient à supprimer cette règle mais par la voie parlementaire et à son rythme, afin d'assurer une transition douce pour le Pentagone.
Dans un jugement rendu en septembre qui a pris effet le 12 octobre, la juge Virginia Phillips du tribunal de district de Riverside, en Californie, a pris de court l'administration en estimant que cette doctrine était contraire à la liberté d'expression garantie par la Constitution.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS