Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fermeture début 2013 du site Merck Serono à Genève aura un impact sur les grands hôtels de la Cité de Calvin. Le directeur de l'InterContinental, Michel Perret, estime que son établissement y perdra environ un million de francs de chiffre d'affaires par an.

Ce montant représente 1500 nuitées par année apportées par l'entreprise contrôlée par le groupe pharmaceutique allemand Merck, a indiqué Michel Perret dans une interview parue dans "Le Matin Dimanche". "C'est la même chose pour un autre acteur de la place qui accueillait également les visiteurs de Serono."

Le recul relevé par le patron de l'InterContinental s'inscrit dans un contexte difficile pour les hôtels cinq étoiles. "La crise et le franc fort ont amené les multinationales, les délégations onusiennes ou les banques transnationales à restreindre drastiquement les frais de voyage de leurs collaborateurs."

En faveur des quatre étoiles

"Sur le premier semestre 2012, nous avons observé une très forte pression sur les prix de nos chambres, ainsi que sur ceux du parc hôtelier cinq étoiles genevois, conduisant à des baisses de 10 à 20% selon les mois. Les hôtels haut de gamme subissent un réel transfert de cette clientèle d'affaires sur les quatre étoiles."

En avril dernier, Merck Serono a annoncé la fermeture de son site de Genève et la suppression de 1250 emplois, dont 750 transferts sur d'autres sites. Un plan social définitif a été accepté le 9 août par les partenaires sociaux et la fermeture du site devrait être effective début 2013.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS