Toute l'actu en bref

La vert'libérale Isabelle Chevalley fera équipe avec l'UDC Jacques Nicolet pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La droite vaudoise lance un ticket à deux avec la vert'libérale Isabelle Chevalley et l'UDC Jacques Nicolet pour le second tour de l'élection au Conseil d'Etat. Les partis ont avalisé cette liste commune lundi soir, non sans quelques réticences.

Après un débat nourri, où des avis divergents ont été exprimés, les Vert'libéraux ont dit oui par 30 voix contre 16. Les Vert'libéraux, comme les UDC plus tôt dans la soirée, ont estimé qu'un basculement à droite de la majorité du Conseil d'Etat était possible.

"Cela fait 15 ans que je fais de la politique. Le Conseil d'Etat est un 'challenge' qui m'intéresse. On doit faire avancer nos idées", a déclaré la conseillère nationale Isabelle Chevalley. "On s'allie avec l'UDC vaudoise, pas avec Roger Köppel", a-t-elle lancé.

Une nouvelle droite

"Faire alliance, ce n'est pas adhérer à toutes les idées de celui avec lequel on s'allie", a rappelé le président des Vert'libéraux, François Pointet. Interpellé, le candidat UDC Jacques Nicolet a rappelé que les deux partis étaient d'accord sur les questions fiscales ou agricoles, par exemple.

PLR, UDC et Vert'libéraux veulent poser les bases d'une nouvelle alliance. "On est en train de créer une nouvelle droite dans le canton de Vaud", a expliqué François Pointet.

"Le centre droit va être fort dans le futur. On est en train de construire quelque chose", a ajouté Philippe Jobin, chef de groupe UDC. "On vous tend la main. Vous avez besoin de nous comme nous avons besoin de vous".

ATS

 Toute l'actu en bref