Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Laure Vasconi a notamment photographié les studios de Babelsberg à Berlin.

Laure Vasconi

(sda-ats)

La photographe française Laure Vasconi a plongé son regard au coeur des grands studios de cinéma. Plusieurs dizaines de clichés sont exposés à la Maison du Diable à Sion jusqu'au 23 décembre.

Sur les images de Laure Vasconi, pas de stars, de tapis rouges ou de scènes de tournages. La photographe a choisi "de se détacher de ce monde d'illusion, d'effacer le matériel de production tout en laissant quelques indices liés au cinéma. Il s'agit d'un travail intimiste et un brin nostalgique", a indiqué à l'ats Nicolas Rouiller, commissaire d'exposition et directeur de la Maison du Diable.

Durant une dizaine d'années, Laure Vasconi a scruté les studios de Hollywood, Cinecittà, Bollywood ou encore Babelsberg à Berlin. Elle a immortalisé le silence entre les productions, les décors détruits ou la pénombre des grandes halles désertées.

L'exposition a été réalisée par la Fondation Fellini en partenariat culturel avec la galerie Sit Down à Paris et la Filature-Scène nationale à Mulhouse (F).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS