Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La facture du programme d'armement 2010 ne cesse d'augmenter. Le National souhaite désormais libérer 617 millions des francs. Il s'est éloigné jeudi encore un peu plus du Conseil des Etats qui souhaite limiter l'enveloppe à 529 millions.
Le ministre de la défense Ueli Maurer réclame 651 millions. Il souhaite que le Parlement accepte aussi bien le programme d'armement initial, devisé à 529 millions, que le supplément de 122 millions. Cette rallonge, voulue par le Conseil des Etats, servira à acheter 70 véhicules blindés de transports de troupe supplémentaires. Les deux Chambres l'ont déjà acceptée.
Les divergences portent sur le reste de l'enveloppe. La Chambre des cantons veut compenser entièrement les 122 millions en coupant dans le volet du programme d'armement consacré au renouvellement du parc de véhicules. Par deux fois, elle a voté pour ce concept.
Le National a choisi une autre voie. Dans un premier temps, il souhaitait compenser 58 millions, pour une facture totale de 593 millions. La Chambre du peuple avait biffé les 24 millions destinés à l'équipement logistique des 20 hélicoptères légers de transport et de formation ainsi que les 34 millions proposés pour l'achat de 1000 voitures de tourisme.
Les députés se sont montrés moins économes jeudi. Ils ne souhaitent désormais renoncer qu'aux 34 millions. La gauche s'est retrouvée seule à soutenir l'option proposée par le Conseil des Etats. Cette solution a été rejetée par 115 voix contre 60.
Le dossier retourne au Conseil des Etats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS