Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Belgrade - La famille de l'ancien chef militaire des Serbes en Bosnie, Ratko Mladic, réclamé par le justice internationale, va demander aux autorités juridiques serbes de proclamer qu'il est mort. Cette information a été donnée par la chaîne de télévision B92.
La procédure en question peut être lancée par un proche qui tend à réaliser "un intérêt juridique", a indiqué un des avocats de la famille Mladic. La famille Mladic s'est décidée non seulement en raison "du gel des retraites du général Mladic, mais aussi des harcèlements auxquels elle est exposée", a expliqué l'avocat.
En vertu de la loi, cette procédure peut-être lancée pour des personnes âgées de plus de 70 ans et sur lesquelles aucune information n'est disponible pendant une période de plus de cinq ans.
Selon Me Saljic, la famille devra prouver - étant donné que Mladic est âgé de 68 ans - qu'il "a disparu dans de telles circonstances et qu'il est probablement mort".
Ratko Mladic est inculpé par le Tribunal pénal international pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, notamment pour le massacre de près de 8000 hommes et adolescents musulmans à Srebrenica.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS