Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La famille de Michael Jackson a abandonné une action en justice qui visait à obtenir des dommages et intérêts du Dr Murray, condamné à la prison pour homicide volontaire après la mort du chanteur. Une audience, prévue la semaine prochaine à Los Angeles, a été annulée.

Lors du procès du Dr Conrad Murray, l'accusation avait estimé à 100 millions de dollars le manque à gagner dû à l'annulation des concerts londoniens que préparait Michael Jackson au moment de sa mort. Le procureur avait également indiqué que le médecin devrait indemniser les enfants de la star à hauteur de 2 millions de dollars pour les funérailles qu'ils ont organisées.

La défense du Dr Murray avait rétorqué que ces poursuites étaient vaines, le médecin n'ayant pas d'argent. Des spécialistes de l'affaire ont toutefois souligné qu'une action en dommages et intérêts aurait permis d'empêcher le Dr Murray de profiter de l'affaire à l'avenir, via des livres par exemple.

Quatre ans de prison

Conrad Murray a été condamné fin novembre à quatre ans de prison après un procès fleuve de six semaines. Les jurés avaient considéré à l'unanimité qu'il s'était rendu coupable de "négligence criminelle", contribuant ainsi au décès brutal de la star le 25 juin 2009.

Michael Jackson avait succombé à une "grave intoxication" de propofol, un puissant sédatif utilisé en milieu hospitalier qu'il utilisait à domicile comme somnifère, avec la complicité du Dr Murray.

ATS