Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fermeture pendant un mois de la ligne ferroviaire du Gothard a entraîné une augmentation de 5% du trafic sur les routes alpines. Il n'y a pas eu davantage d'embouteillages pour autant, constate l'Office fédéral des route (OFROU) mardi. La voie ferrée a été rouverte entièrement mardi.

Quelque 200 poids lourds en moyenne par jour ont été recensés sur les quatre itinéraires alpins du Gothard, San Bernardino, Simplon et Grand-Saint-Bernard, selon l'OFROU. Pour assurer leur écoulement, les travaux d'entretien nocturnes du tunnel du Gothard ont été écourtés et les chantiers au col du Simplon déplacés.

L'association suisse des transports routiers (ASTAG) a salué la mise en place rapide de ces mesures. Selon elle, les transporteurs ont dû faire face à une importante surcharge de travail.

Seuls certains transports postaux vers le Tessin ont posé des problèmes, indiquent l'ASTAG. L'association demande que des solutions soient rapidement trouvées si un nouveau cas d'urgence de devait se produire.

Trafic marchandises chamboulé

La ligne ferroviaire du Gothard a été interrompue pendant quatre semaines à la suite d'un éboulement survenu à Gurtnellen (UR). La liaison a été rouverte lundi soir au trafic marchandises et mardi aux trains de voyageurs.

De nombreux convois marchandises l'ont empruntée mardi, a indiqué un porte-parole à l'ats. L'interruption a perturbé les transports de marchandises internationaux.

Plusieurs jours seront nécessaires avant que la situation ne se normalise. Du côté du trafic de personnes, les trains circulaient de manière ponctuelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS