Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johannesburg - Des associations de lutte contre le sida ont accusé jeudi la FIFA de "bloquer" la distribution de préservatifs dans les stades et les "fan parks" du Mondial-2010 de football en Afrique du Sud. Ce pays compte le plus grand nombre de séropositifs dans le monde.
"A l'heure actuelle, la FIFA n'a autorisé aucune association à distribuer des informations sur le sida (...) ou des préservatifs dans les stades et les fans parks", écrivent dans un communiqué plusieurs associations sud-africaines.
Ces organisations, qui "condamnent un blocage", disent avoir demandé en vain une réunion d'urgence avec la Fédération internationale de football (FIFA) et le comité local d'organisation (LOC) du Mondial.
Selon elles, la FIFA a pour "obligation morale" de coopérer à la lutte contre la pandémie, qui affecte 5,7 des 48 millions de Sud-Africains.
"La Coupe du monde offre l'occasion de combiner le sport avec des messages de prévention contre le sida, qui peuvent être entendus par des millions de personne. Il serait tragique de la laisser passer", écrivent ces ONG.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS