Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le syndicat international des joueurs professionnels (FifPro) s'inquiète des effets sur la santé des joueurs causés par la refonte des compétitions prévue par le président de la FIFA Gianni Infantino.

"A la lumière des discussions actuelles, il serait inconséquent que la FifPro n'explore pas l'impact de ces propositions sur les joueurs. Si d'autres parties prenantes peuvent avoir d'autres priorités, la santé et le bien-être des joueurs doit être notre première priorité", a déclaré Bobby Barnes, président de la section européenne de la FifPro.

Le dirigeant s'exprimait lors de l'assemblée générale du syndicat mondial des joueurs en Serbie.

M. Infantino souhaite dépoussiérer la Coupe du monde des clubs qui serait organisée tous les quatre ans, dès 2021, avec 24 clubs. La compétition actuelle, organisée chaque année, regroupe sept clubs.

Le successeur de Sepp Blatter souhaite aussi créer une Ligue mondiale des nations, sorte de mini-Coupe du monde, qui regrouperait tous les deux ans huit sélections nationales, issues des Ligues des nations continentales.

M. Infantino assure qu'un groupe d'investisseurs garantirait jusqu'à 25 milliards de dollars (l'équivalent en francs) de revenus pour ces deux compétitions. La FIFA envisage de convoquer une réunion extraordinaire de son Conseil, avant la fin mai, pour tenter de faire approuver ces réformes.

L'Association européenne des Ligues de football professionnel (EPFL) a déjà fait part début mai de sa "ferme opposition" à ces projets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS