Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La finale de l'Eurovision 2017 se déroulera à Kiev

La chanteuse ukrainienne Jamala avait remporté le concours 2016 à Stockholm (archives).

KEYSTONE/AP/MARTIN MEISSNER

(sda-ats)

La finale du concours de l'Eurovision 2017 sera organisée à Kiev. L'Ukraine avait remporté l'édition 2016 de ce concours de chanson qui réunit à chaque année quelque 40 pays participants et 200 millions de téléspectateurs. Une victoire qui avait fâché la Russie.

Selon les règles de l'Eurovision, le pays vainqueur est chargé d'organiser l'édition suivante. "Kiev a été choisi comme ville-hôte de l'Eurovision 2017", a annoncé vendredi Zourab Alassania, qui dirige la Compagnie nationale de télévision d'Ukraine (NTU).

La date n'a pas encore été fixée. La NTU hésitait entre les villes d'Odessa, Dnipro et la capitale ukrainienne pour accueillir la finale de l'Eurovision.

Mais la proximité d'Odessa avec la Transnistrie, une région séparatiste moldave proche de la frontière ukrainienne, et le fait que Dnipro soit à moins de 100 km de la ligne de front du conflit avec les rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine ont facilité le choix de Kiev, a expliqué le ministre ukrainien de la Culture, Evguen Nichtchouk.

Chanson sur les Tatars de Crimée

En mai 2016, lors de la 61e édition de l'Eurovision à Stockholm, la chanteuse ukrainienne Jamala a remporté le concours avec une chanson évoquant la déportation des Tatars de Crimée par Staline. Péninsule russe offerte par Nikita Krouchtchev à l'Ukraine en 1954, la Crimée a été annexée par la Russie en mars 2014, en plein conflit dans l'est ukrainien.

Dans ce contexte, l'Ukraine a prévenu vendredi qu'elle interdirait l'accès de son territoire à certains chanteurs russes si ces derniers devaient être sélectionnés pour représenter la Russie. "Si la Russie permet en connaissance de cause à ces chanteurs de gagner (les concours locaux), ce sera à l'évidence une provocation", a déclaré Evguen Nichtchouk.

Plus de 36 millions de francs

Le ministre a précisé que les chanteurs bannis du concours seraient ceux qui sont placés sur liste noire par les services de renseignement en raison de leur soutien affiché aux séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine, en guerre avec Kiev depuis avril 2014.

L'Ukraine a annoncé vouloir dépenser environ 1,2 milliards hryvnias (plus de 36 millions de francs) pour accueillir l'Eurovision. Les finances du pays sont pourtant mises à mal par une sévère crise économique et le conflit dans l'est de l'Ukraine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.