Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'importance du secteur financier dans l'économie suisse a reculé en 2014, avec 13 % de la valeur ajoutée brute et 9,8 % des emplois, en intégrant les effets indirects. A court terme, la levée du taux plancher devrait par ailleurs diminuer la contribution des banques.

La valeur ajoutée du secteur financier a atteint l'an dernier 81,1 milliards de francs, dont 48,1 pour les banques et 32,6 pour les assurances, selon les données de BAKBASEL publiées vendredi et compilées pour l'Association suisse des banquiers (ASB) et celle d'assurances (ASA). Mais en 2013, elle s'établissait à 86 milliards de francs et constituait 15 % du PIB.

La Confédération, les cantons et les communes récupèrent 19,1 milliards de recettes fiscales de ce secteur, soit 14,7 % de leurs rentrées en terme d'impôts.

Et en prenant en compte uniquement les effets directs des banques, assurances et autres entreprises de services financiers, la valeur ajoutée s'établit à 61 milliards de francs, dont 34,9 pour les banques et 26,1 pour les assurances. Le secteur financier emploie 218 000 personnes en équivalent temps plein et 393 000 en intégrant les effets indirects, contre 491 000 en 2013.

Sur les 20 dernières années, il a contribué à 17 % de la croissance économique. Mais en raison de la levée du taux plancher et des intérêts négatifs, la valeur ajoutée des banques devrait progresser moins fortement que celle de l'économie, précise BAKBASEL. Sur l'ensemble du secteur, elle est soutenue par les résultats stables des assurances et des autres services financiers.

Selon les projections, le secteur financier devrait progresser de 0,9 % en 2015 et 1,3 % en 2016, contre 0,8 % et 1,1 % pour le PIB. A plus long terme, le potentiel de croissance de la valeur ajoutée du secteur est estimé à 2 % environ.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS