Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le groupe B du Championnat du monde à Paris, la Finlande s'est imposée de justesse 3-2 contre la Biélorussie. Dans le groupe A à Cologne, la Russie a battu la Suède 2-1 aux tirs au but.

La Finlande a eu chaud et partant la Suisse aussi. La sélection finlandaise avait pourtant connu un départ canon. Après cinq minutes de jeu, les Nordiques ne menaient-ils pas 2-0 grâce à des réussites de Sebastian Aho et Oskar Osala? Le coach canadien des Biélorusses Dave Lewis a tout de suite demandé un temps mort pour calmer l'incendie.

Les Finlandais ont commencé alors à se liquéfier dès la deuxième période. Ils ont même plongé la Suisse dans une certaine inquiétude. Si les Biélorusses, l'un des quatre adversaires probables de la sélection helvétique pour la place en quarts de finale, avaient marqué un ou des points contre le poids lourd finlandais, l'affaire aurait mal commencé.

Comme pour le portier Joonas Korpisalo (Columbus), annoncé quelques minutes avant le début de la partie comme un futur très grand par Juhani Tamminen, l'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse. Las, le gardien finlandais a connu une fin d'après-midi difficile. Il a d'abord laissé passer un palet entre ses jambières sauvé de justesse par un coéquipier avant de franchir la ligne. Il a ensuite complètement manqué sa sortie derrière sa cage pour le 2-1 de Sharangovich. Quand Kovyrshin a égalisé à la 45e, les Finlandais n'en menaient pas large. Un but en power-play de Savinainen (50e) et enfin quelques belles parades de Korpisalo ont permis aux Nordiques de sauver la face devant leurs supporters venus nombreux à Paris.

A Cologne, le match au sommet entre la Russie et la Suède a tourné à l'avantage des joueurs de l'Est devant plus de 18'000 spectateurs! Dans cette partie ultra serrée, les Russes ont pris deux points grâce à Artemi Panarin (Chicago), le seul à avoir réussi son tir au but. Les Suédois ont longtemps mené 1-0 grâce à l'ouverture du score par Elias Lindholm (Carolina/15e). Les Russes sont revenus dans la partie grâce à Sergeï Andronov (CSKA Moscou/44e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS