Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - La Finlande affrontera la Russie dans une demi-finale explosive samedi, au Championnat du monde. La sélection finlandaise s'est imposée 3-2 sur le fil contre les Etats-Unis en quarts de finale.
De son côté, la République tchèque a créé une demi-surprise en s'imposant 4-3 face au pays-hôte, la Suède à Stockholm.
Les demi-finales proposeront les affiches suivantes samedi à Helsinki: Russie - Finlande (13h30/RTS deux) et République tchèque - Slovaquie (17h30/RTS deux).
La Finlande a un nouveau héros: Jesse Joensus, auteur d'un doublé mais surtout du but de la victoire à 9'' du terme de la partie dans une Hartwall Arena en délire. L'attaquant de HV 71 (Su) était à la réception d'une passe de Kontiola et pouvait battre le très performant gardien de Detroit, Jimmy Howard, sans être véritablement inquiété. Une erreur de la défense qui coûte la qualification aux Etats-Unis alors qu'ils avaient longtemps mené.
Les Américains ont une nouvelle fois réussi un festival de fore-checking en début de rencontre, comme lors de leur victoire 5-0 sur les Finlandais dans le tour préliminaire. Mais cette fois-ci, ils ne sont pas créé beaucoup d'occasions. Petri Vehanen (AK Bars Kazan), le remplaçant de Kari Lehtonen (blessé), n'a pas été trop sollicité en première période.
Le jeu se passait souvent loin des buts, dans les arrondis, théâtres de charges parfois hallucinantes avec la bénédiction du duo d'arbitres russes. Mais dès la deuxième période, les Finlandais se montraient plus dangereux. Joensuu ouvrait la marque à la 34e en déboulant sur l'aile droite. Les coéquipiers de Mikko Koivu étaient encore en train de se féliciter que Kyle Palmieri (Anaheim Ducks) égalisait 21'' plus tard. La partie commençait à tourner au vinaigre pour les champions du monde en titre quand Bobby Ryan (Anaheim) marquait le 2-1 dès le début de la dernière période.
La Finlande allait-elle être boutée de chez elle si tôt dans la compétition ? Les Nordiques obtenaient un premier sursis quand Mikko Koivu (Minnesota Wild) égalisait du patin mais sans geste intentionnel (54e). On s'acheminait vers la prolongation quand Joensuu s'est retrouvé seul devant Howard...
Un numéro de Milan Michalek (Ottawa Senators) a permis à la République tchèque de s'imposer à 29'' du terme de la rencontre. Il a subtilisé le palet à un défenseur suédois dans l'arrondi avant de venir le loger dans la lucarne du gardien Viktor Fasth (AIK Stockholm). La grande partie du portier tchèque Jakub Kovar (Budejovice/Tch), qui a retenu 36 tirs, est une des raisons de cette demi-surprise. Les Tchèques retrouveront les Slovaques en demi-finale, souvenir de la finale 2000 à St-Pétersbourg, remportée par les Tchèques.

ATS