Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Au Championnat du monde à Helsinki et Stockholm, la Finlande a étrillé la France 7-1 et retrouve ainsi la tête du classement du groupe H.
Fabrice Lhenry (39 ans) a longtemps retardé l'échéance. Le portier de Rouen a fait ce qu'il a pu face à la déferlante finlandaise. Les Français ont tenu jusqu'à la mi-match n'encaissant qu'un but de la star Jarkko Immonen (AK Bars Kazan) à la 11e minute en infériorité numérique. Par la suite, les coéquipiers de Laurent Meunier ont accumulé les pénalités et ont fini par céder. La statistique des tirs en deuxième période est éloquente: 19 à 3 pour la Finlande. Toutefois un certain sentiment désagréable accompagne chaque sortie de la sélection finlandaise tant les arbitres n'ont pas envie de contrecarrer les desseins du pays hôte. A force ça devient gênant...
Les joueurs de l'entraîneur Dave Henderson n'ont pas semblé avoir puisé dans leurs réserves. Ils se concentrent sur le match de samedi contre la Suisse. Le coach français avait d'ailleurs laissé Cristobal Huet sur le banc afin qu'il soit en pleine possession de ses moyens pour affronter la sélection helvétique. En cas de victoire, la France aurait sauvé sa peau puisque le Kazakhstan devrait remporter sept points dans ses trois derniers matches pour la dépasser.
Dans le premier match de la journée, les Etats-Unis ont pris le meilleur 5-3 face à la Biélorussie. Ce succès permet aux Américains de repasser à la troisème place devant la Slovaquie et la Suisse.
Le gardien biélorusse Andreï Mezin (37 ans/Dynamo Minsk) ne passe pas un très bon Championnat du monde. Après avoir encaissé un but gag contre les Kazakhs, le portier s'est fabriqué un goal tout seul face aux Américains sur le 2-0 de Cam Atkinson (Columbus Blue Jackets) à la 7e minute. Peu après, il était remplacé par Vitali Koval (Nizhni Novgorod/Rus) pas très heureux non plus sur le 3-2 de Nate Thompson, le palet lui passant entre les jambières après une déviation insidieuse.
Ce match a été émaillé de quelques vilains gestes contre la bande ou contre la tête de l'adversaire. Ainsi, c'est un miracle si la star biélorusse Mikhail Grabovski (Toronto Maple Leafs) n'a pas été blessée à la tête après une terrible charge du capitaine américain Jack Johnson (Columbus), qui n'a écopé que de 2' + 10' pour son geste insensé. Il pourrait être rattrapé par la commission de discipline.
A Stockholm, la Russie n'a pas forcé son talent face au Danemark et à ses quatre joueurs de NHL. Grâce à ce succès 3-1, les Russes rejoignent la Suède en tête du classement du groupe S. Evgeni Malkin (Pittsburgh Penguins) a marqué d'un tir du poignet sur le 2-1. Les joueurs de l'entraîneur Zinetula Bilyaletdinov (ex-Lugano) ont pris ce match un peu par dessus la jambe. Alors que les Russes évoluaient à 5 contre 4 en fin de partie, Jannik Hansen (Vancouver Canucks) a pu se présenter seul devant le portier Konstantin Barulin (Atlant Mytichi). Mais ce dernier s'est fait l'auteur d'une parade spectaculaire.
Dans le dernier match de la soirée, la République tchèque a dû attendre les dix dernières minutes du match pour venir à bout de Lettons très combatifs (3-1). Ils ont fait la différence par le vétéran Nedved (51e) et par la vedette du Canadien de Montréal, Tomas Plekanec (54e). Grâce à ce succès, les Tchèques reprennent la troisième place du groupe à leur adversaire du soir.

ATS