Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La floraison du "pénis du titan", phénomène unique en Suisse

L'arum titan, ou "pénis du titan", du Jardin botanique de Bâle est en fleur. Le pétale géant a commencé à s'ouvrir lundi après-midi. De nombreux curieux sont attendus pour observer le phénomène de courte durée malgré l'odeur de viande pourrie dégagée par la plante.

La fleur se compose d'un pistil jaune de 2,27 mètres de haut et d'un pétale rouge-brun en forme d'entonnoir. Son tubercule pèse plus de 30 kilos. La nouvelle plante est plus imposante encore que celle qui avait fleuri en avril 2011 et qui n'avait pas dépassé la marque des 2 mètres.

Le Jardin botanique prévoit de rester ouvert en permanence jusqu'à mardi soir à 23h00. L'évolution peut également être suivie via webcam sur le site www.titanwurz.unibas.ch. Lors de la dernière floraison, 25'000 curieux avaient fait le déplacement au Jardin botanique.

Troisième fois en Suisse

Il est très étonnant qu'un arum titan arrive à maturité si peu de temps après la dernière floraison surtout quand il est en serre, estiment des spécialistes du Jardin botanique. A Bâle, il fait 33 degrés dans la serre. Le taux d'humidité se monte à 95%.

Outre les deux floraisons bâloises, le phénomène ne s'est produit qu'une seule autre fois en Suisse: à Berne en 1936. Depuis le début du recensement, au moins 163 floraisons ont eu lieu dans des jardins botaniques du monde entier, selon une liste du jardin bâlois.

L'"Amorphophallus titanum", son appellation scientifique, est la plus grande fleur du monde. Elle pousse normalement dans la forêt tropicale de Sumatra. Le climat chaud et humide de l'île indonésienne est difficile à reproduire sous les latitudes suisses. De plus, la plante attire facilement les parasites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.