Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Fnac réfléchit à un nouveau modèle pour se développer en Suisse. L'enseigne française de produits culturels, qui compte actuellement quatre antennes, envisage des magasins plus petits.
"Nous devons adapter le concept pour parvenir à mailler de manière beaucoup plus dense le réseau suisse", a déclaré Pascal Reinhart, le directeur de la filiale suisse du distributeur, dans une interview publiée par "Le Temps". "Les magasins seront plus petits", a-t-il ajouté.
Quant à une nouvelle implantation en Suisse alémanique, après la fermeture en 2009 du magasin de Bâle moins d'un an après son ouverture, M. Reinhart a simplement déclaré qu'il souhaitait reprendre le développement. Il a précisé qu'il y avait encore "du potentiel, même en Suisse romande", comme par exemple à Neuchâtel.
Implantée en Suisse depuis dix ans, la Fnac visait à l'origine la création de dix magasins. Aujourd'hui, elle compte deux succursales à Genève, une à Lausanne et une à Friboug.
La filiale helvétique a dégagé un chiffre d'affaires de 200 millions de francs en 2009, dont quelque 60% reviennent au multimédia, "ce qui est moins bien que dans d'autres pays", selon M. Reinhart.
Sur 2010, elle enregistre actuellement une croissance de 4%. Mais les prévisions pour la fin de l'année sont difficiles à établir, en raison notamment de la force du franc et de l'évolution incertaine du secteur des produits technologiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS