Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 323 cervidés ont été retrouvés par un garde-chasse sur le plateau de Hardangervidda, dans un parc national.

KEYSTONE/EPA NTB SCANPIX/MILJODIREKTORATE/HAVARD KJOTVEDT/SNO/

(sda-ats)

Plus de 300 rennes sauvages sont morts foudroyés dans le sud de la Norvège, alors qu'ils s'étaient regroupés pendant un violent orage. Ils vivaient dans un parc national qui héberge un important cheptel de quelque 10'000 rennes à l'état sauvage.

Les 323 cervidés, dont 70 jeunes, ont été retrouvés vendredi par un garde-chasse sur le haut plateau de Hardangervidda, situé entre la capitale Oslo et la ville côtière de Bergen. Les images de télévision montraient des corps d'animaux gisant sur un espace très concentré.

Sans précédent connu

"Il y a eu des orages très forts vendredi dans la région. Les animaux se regroupent en cas de mauvais temps et ceux-là ont été frappés par la foudre", a déclaré un responsable de la Direction norvégienne de l'environnement, Kjartan Knutsen. "C'est inhabituel. Nous n'avons jamais vu cela se produire à une telle échelle", a-t-il ajouté.

Les autorités norvégiennes doivent encore se prononcer sur le sort des animaux. "Nous allons décider sous peu si on laisse la nature suivre son cours ou bien si nous faisons quelque chose", a dit M. Knutsen. Sur les 323 rennes foudroyés, cinq ont dû être abattus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS