Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Usain Bolt et la Jamaïque frappent toujours plus fort!
La superstar des Jeux a décroché son troisième titre en une semaine, le sixième d'affilée en tout avec Pékin-2008, en s'imposant sur le 4 x 100 m avec ses copains jamaïcains dans le temps incroyable (les superlatifs sont de mise) de 36''84, record du monde pulvérisé de deux dixièmes.
Avec "Lightning" Bolt, il faut toujours s'attendre à de l'extraordinaire, mais le public reste à chaque fois surpris. L'"extra-terrestre" a pris le témoin, pour le quatrième passage, légèrement en retard par rapport à l'Américain Ryan Bailey, mais il l'a avalé pour parachever son triomphe à ces Jeux. Le sien mais aussi celui de son pays et de son entraîneur: les athlètes de Glen Mills, après avoir réussi le triplé sur 200 m, ont pris une très large contribution à ce nouveau succès grâce, en plus de Bolt, à l'excellent virage de Yohan Blake. Auparavant, Nesta Carter et Michael Frater avaient très bien lancé les fusées jaunes.
Bolt, qui aura 26 ans ce mois, pourra fêter son anniversaire sans retenue. Il réalise le "double triplé", un exploit inédit dans l'histoire du sprint aux JO. A Pékin en 2008, il avait établi trois records du monde. Cette fois, un, mais il ne fut pas loin sur 100 et 200 m. Ces 36''84 améliorent de façon vertigineuse les 37''04, l'ancienne marque jamaïcaine, qui datait des Mondiaux 2011 à Daegu. A ces Mondiaux, Bolt aurait aussi sans doute réalisé le triplé sans sa disqualification sur 100 m pour faux départ.
Même battus, les Etats-Unis gardent la tête haute. En 37''04, ils égalent l'ancien record du monde. C'est la deuxième médaille pour Justin Gatlin, après son bronze du 100 m, et la première à ces JO pour Tyson Gay. Trinité-et-Tobago (38''12) prend le bronze, profitant de la disqualification des Canadiens. Sur les six courses de sprint à Londres, hommes et dames, la Jamaïque a dominé au final les Etats-Unis quatre victoires à deux.
Tout comme Bolt, Allyson Felix a décroché une troisième médaille d'or à ces joutes (mais une seule en individuel). La gracile Californienne a fait partie du relais 4 x 400 m américain sacré en 3'16''87 devant la Russie et la Jamaïque. Felix avait déjà gagné le 200 m et sur 4 x 100 m. Cette athlète polyvalente compte quatre titres olympique et huit titres mondiaux à son palmarès! Ses coéquipières du relais étaient DeeDee Trotter, Francena McCorory et Sanya Richards-Ross.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS