Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues mardi dans les rues des grandes villes françaises à l'appel de la Confédération générale du travail (CGT). Elles protestaient contre la politique d'austérité et les plans sociaux, sur fond de morosité économique.

La CGT a mobilisé ses troupes pour la première fois depuis le retour des socialistes au pouvoir avec l'ambition de peser sur les négociations qui viennent de commencer avec le patronat sur la sécurisation de l'emploi. Elle a ainsi organisé des manifestations à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Rennes, Toulouse et Paris.

Les autres syndicats, tenus à l'écart, n'étaient pas de la partie, excepté à Paris où la plupart, dont Force ouvrière (FO), Sud et Solidaires, étaient représentés lors d'une action séparée menée devant le Mondial de l'Automobile à laquelle 2000 personnes environ ont participé.

Heurts à Paris

Des délégations de PSA, où 8000 emplois sont menacés, mais aussi, notamment, d'ArcelorMittal et de Sanofi, entreprises également visées par des restructurations, étaient notamment présentes.

La manifestation a été marquée par des incidents qui ont fait quatre blessés légers chez les forces de l'ordre, selon la préfecture de police. Les pandores ont fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher plus d'un millier de manifestants de pénétrer dans les locaux du salon.

Arrêts de travail

Une série d'arrêts de travail étaient prévus en parallèle, dont un pour protester contre la fermeture annoncée de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) et de plusieurs centrales à charbon.

Ils concernaient aussi les transports mais la SNCF ne prévoyait néanmoins aucune perturbation sur son réseau. La RATP a de même anticipé un trafic normal, à la seule exception du RER B, où trois trains sur quatre devaient circuler.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS