Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - L'équipe de France a conservé son titre olympique en battant la Suède 22-21 en finale à Londres.
La sélection de Claude Onesta devient la première nation à réaliser cet exploit dans le handball masculin, si l'on excepte l'URSS, sacrée en 1988, puis en 1992 sous le nom d'Equipe unifiée.
Depuis quatre ans, la France a presque tout gagné: deux titres olympiques (2008, 2012), deux de championne du monde (2009, 2011) et un de championne d'Europe (2010). Ce succès lui permet d'effacer définitivement son seul échec, la déception de l'Euro en janvier dernier, où elle avait pris la 11e place.
C'est la troisième médaille olympique de l'histoire pour la France, avec le bronze empoché à Barcelone en 1992.
La Suède échoue une nouvelle fois au pied de la plus haute marche du podium olympique. La génération emmenée par son actuel entraîneur Staffan Olsson avait été trois fois vice-championne olympique en 1992, 1996 et 2000. La Croatie a pris la médaille de bronze en battant la Hongrie (33-26).
Les Français de Karabatic, Omeyer, Guigou, Narcisse ou Abalo ont maîtrisé la finale, longtemps très défensive, même s'ils ont connu une petite frayeur sur la fin. Ils avaient déjà battu les Suédois en phase de poule (29-26).
En 2008, ils avaient facilement dominé l'Islande (28-23) en finale. S'ils avaient terminé la compétition invaincus il y a quatre ans, ils ont connu cette fois-ci une défaite, en poule contre l'Islande (29-30), et se sont aussi fait peur en quart contre l'Espagne (23-22). Ils ont réussi leur match le plus accompli en demi-finale contre la Croatie (25-22), qui était jusque-là invaincue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS