Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La France a réussi un joli coup en allant s'imposer 2-1 à Brême contre l'Allemagne. Les Bleus, invaincus depuis septembre 2010, ont ainsi emmagasiné de la confiance en vue de l'Euro 2012.
Désigné capitaine des Bleus, le gardien Hugo Lloris a fait le désespoir des Allemands, notamment en première période. Dans le dernier quart d'heure, le portier lyonnais s'interposait deux fois devant Klose, et il était en prime sauvé par son poteau sur une tête de Badstuber (34e).
La France, dominée territorialement, lançait quelques contres parfois dangereux. Sur l'un d'eux, Debuchy servait Giroud pour l'ouverture du score (21e). Le meilleur buteur de Ligue 1, dont c'était la première titularisation en équipe nationale, prouvait que son sens du but est exportable au niveau international.
Malgré la pression allemande, la défense mise en place par Laurent Blanc tenait le choc. A la 69e, Malouda, entré peu auparavant, doublait la mise pour la France après un nouveau centre de Debuchy, très présent sur les phases offensives. L'Allemagne n'a plus battu son voisin hexagonal depuis 1987. La réduction du score de Cacau (91e) était trop tardive pour que les hommes de Joachim Löw parviennent à éviter la défaite.
A Wembley, Stuart Pearce a connu la défaite pour ses débuts sur le banc anglais. Son équipe, dominatrice en première période, s'est inclinée 3-2 contre les Pays-Bas, qui ont marqué deux fois en deux minutes par Robben (57e) et Huntelaar (58e). Sur cette seconde réussite, l'attaquant néerlandais et le défenseur anglais Smalling se heurtaient la tête avec violence: les deux hommes devaient sortir sur blessure.
Démontrant de belles ressources morales, les Anglais revenaient au score grâce à Gary Cahill (85e) et Ashley Young (91e). Mais Robben arrachait la victoire pour les Pays-Bas une minute plus tard. L'attaquant du Bayern est apparu en net regain de forme.
L'Italie a elle aussi connu la défaite à domicile. A Gênes, la Squadra Azzurra a perdu 1-0 contre les Etats-Unis. Chris Dempsey, l'attaquant de Fulham, a marqué à la 55e.
Pour sa part, l'Espagne n'a pas connu le moindre problème à Malaga face au Venezuela. Les champions du monde l'ont emporté 5-0, grâce à des réussites d'Iniesta (37e), Silva (40e) et Soldado (50e/53e/84e). L'attaquant de Valence a même manqué l'occasion de signer un quadruplé en échouant sur penalty à la 66e.

ATS