Toute l'actu en bref

La France a réalisé un grand exploit pour son deuxième match du Championnat du monde. A Paris, les Tricolores ont passé un sec 5-1 à une Finlande complètement dépassée.

Cette fois-ci, le Mondial est parfaitement lancé avec ce succès français, qui relance complètement la course aux play-off. Ce match a surtout constitué le premier vrai moment d'émotion dans l'enceinte de Bercy. L'ambiance était à son comble avec plus de 11'000 spectateurs. Ils ont longuement ovationné le portier Florian Hardy, auteur d'un match fabuleux (42 arrêts) ponctué par un arrêt phénoménal du bout de la crosse sur un tir d'Osala, qui avait déjà levé les bras pour fêter son but.

La performance du portier de l'équipe autrichienne de Dornbirn, près de la frontière suisse, a largement contribué à ce succès historique contre la Finlande. Hardy, qui avait été préféré à Cristobal Huet, ménagé en prévision du match contre la Suisse mardi, avait déjà fait parler de lui en 2013 à Helsinki. Il gardait déjà la cage lors du premier succès de la France face à la Russie (2-1). Troisième gardien de la sélection, il avait dégoûté les attaquants russes, parvenant même à détourner un penalty de Radulov.

"Nous avons montré que nous sommes capables de grandes choses quand nous jouons tous au même niveau", relevait Kevin Hecquefeuille, comblé. Le défenseur de La Chaux-de-Fonds savourait cette victoire survenue moins de 24 heures après le revers douloureux subie face à la Norvège (2-3). "Avec sept, on savait que tout n'était pas perdu. Nous avons su passer par-dessus la déception pour revenir plus fort", poursuivait Hecquefeuille.

Face à des Finlandais quand même très décevants au niveau technique et sans véritable leader, Antoine Roussel a crevé l'écran. L'attaquant de Dallas a désarçonné la défense nordique. Il s'est parfaitement racheté après sa pénalité de 10 minutes pour conduite antisportive. Il a marqué deux fois dont une sur un contre foudroyant où il a glissé le palet entre les jambières de Korpisalo.

La France est désormais tournée vers la Suisse en vue du match entre les deux pays. Huet et Stéphane Da Costa - malade dimanche - seront de retour pour une rencontre qui ne manquera pas de piquant avec une ambiance chaude comme la braise.

A Cologne, les Etats-Unis se sont repris après leur défaite contre l'Allemagne. Les Américains ont écrasé 7-2 le Danemark.

ATS

 Toute l'actu en bref