Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Résistant et épris de liberté, le jeune lynx s'est fait la belle (image symbolique).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Attrapé à Vuiteboeuf (VD), un jeune lynx s'est immédiatement échappé mercredi de l'enclos du zoo de la Garenne où l'on voulait le mettre. Il a escaladé des grillages de 4 mètres de haut et résisté à des décharges de 8000 volts.

Le zoo confirme vendredi l'information de La Côte. La Garenne avait accepté d'accueillir temporairement le félin pour laisser le temps aux autorités cantonales de décider de son éventuel transfert en Allemagne après l'avoir muni d'un collier émetteur.

A peine entré dans l'enclos, le lynx a cherché à s'enfuir. Il a escaladé des grillages, recevant plusieurs chocs électriques de 8000 volts qui l'ont fait retomber parterre. Les décharges ne l'ont cependant pas dissuadé. Bénéficiant de sa petite taille, il a forcé les fils et a pris le large, raconte le zoo.

L'animal avait été capturé mercredi matin à Vuiteboeuf. "Il y a un lynx dans notre poulailler", selon le message d'alerte d'habitants à la police. Le prédateur, qui venait de manger poules et canards, avait accepté cette fois de rentrer dans la cage tendue par les gendarmes, rapporte le journal.

ATS