Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La gauche conserve sa majorité au Conseil municipal biennois

Erich Fehr a été réélu à la mairie de Bienne (archives).

KEYSTONE/MARCEL BIERI

(sda-ats)

La Ville de Bienne conserve sa majorité rose-verte à l'exécutif. Les cinq conseillers municipaux sortants, deux socialistes, une écologiste, une PLR et un UDC ont été réélus. Le socialiste Erich Fehr conserve la mairie pour les quatre prochaines années.

La population a donc choisi la continuité en reconduisant l'équipe actuelle du Conseil municipal qui compte deux francophones. L'équilibre linguistique est ainsi respecté. La participation s'est élevée à 33,8%.

La surprise est venue du conseiller municipal UDC Beat Feurer qui a réalisé le meilleur score avec 5162 voix. Il devance les socialistes Cédric Némitz et Erich Fehr qui ont recueilli respectivement 4461 voix et 4320 voix. L'écologiste Barbara Schwickert a obtenu 3479 voix et la PLR Silvia Steidle 3459 voix.

L'échec de plusieurs projets en votation populaire n'a pas porté préjudice aux cinq conseillers municipaux. Durant la législature, les citoyens ont notamment refusé des projets d'aménagement urbanistiques, ainsi qu'une première version du budget 2016.

Succès de l'UDC Beat Feurer

"Les citoyens de Bienne m'ont fait confiance et donné de nouvelles responsabilités pour les quatre prochaines années", a déclaré Beat Feurer. Le directeur de l'action sociale et de la sécurité n'a pas été en mesure d'expliquer son score personnel.

Durant son premier mandat, Beat Feurer n'est pourtant pas parvenu à faire baisser le taux d'aide sociale. L'élu UDC a également été accusé d'incitation à la violation du secret de fonction avant d'être blanchi par la justice.

A cela s'ajoutent des dysfonctionnements qui ont perturbé le bon fonctionnement de sa direction de l'action sociale. Une enquête administrative, ordonnée par le Conseil municipal, a révélé des erreurs dans la gestion des tensions au sein du personnel.

Mairie en mains socialistes

Dans la course à la mairie, Erich Fehr a été réélu pour un nouveau mandat. Ses deux adversaires, l'UDC Patrick Widmer et le sans parti Bruno Moser, n'ont pas été en mesure de bousculer l'élu socialiste qui a contribué durant son mandat au développement de la ville.

Erich Fehr a obtenu 59% des suffrages contre 16% à son adversaire de l'UDC. Bruno Moser a lui recueilli 3% des suffrages. Des voix ont aussi été portées sur différents candidats.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.