Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - La Grèce a appelé au versement immédiat de 20 milliards d'euros, première tranche du plan de sauvetage de l'Union européenne et du FMI. Quant au volet allemand du plan européen de stabilisation, il a été approuvé lors d'un conseil des ministres extraordinaire à Berlin.
Le ministère des Finances grec a envoyé dans la journée une lettre stipulant sa requête à la Commission européenne, à la Banque centrale européenne et au Fonds monétaire international. Au total, le plan d'aide adopté définitivement vendredi est de 110 milliards d'euros sur trois ans.
Le FMI apportera mercredi une première aide de 5,5 milliards d'euros à la Grèce, a précisé plus tard dans la journée le ministère grec des Finances. Quant à l'Union européenne, elle versera 14,5 milliards "en début de semaine prochaine".
Une bouffée d'air pour la Grèce, qui avait reconnu fin avril ne pas être en mesure de rembourser, le 19 mai, les 9 milliards de dette arrivant à échéance, du fait de l'envolée des taux du marché. En échange du plan de sauvetage, le pays méditerranéen s'est engagé à mettre en oeuvre une sévère cure d'austérité pour réduire son déficit public, qui frôlait 14% du PIB en 2009.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS