Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - La Grèce est paralysée par une grève générale, la troisième depuis février dernier. Elle est organisée par les grands syndicats contre les nouvelles mesures d'austérité imposées par le gouvernement socialiste en échange de l'aide de l'UE et du FMI.
Quelque 25'000 personnes ont manifesté à Athènes et environ 14'000 à Salonique, ont indiqué des sources policières. Depuis minuit, les transports aériens et maritimes sont immobilisés et les dessertes ferroviaires ont été interrompues.
La grève entraîne aussi la fermeture des écoles et des administrations, tandis que les banques et grandes entreprises du secteur public tournent au ralenti. Les hôpitaux publics fonctionnent avec un personnel d'astreinte. Le pays est privé de toute information des radios et télévisions en raison du ralliement du syndicat des journalistes.
Des appels à des rassemblements de solidarité avaient été lancés ces derniers jours à Berlin, Bilbao, Bruxelles, Budapest, Londres, Paris, et Vienne.
De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel a appelé les députés du Bundestag à approuver l'aide à la Grèce, dans l'intérêt de l'Europe et de leur pays.
L'Allemagne doit verser cette année 8,4 milliards d'euros à la Grèce dans le cadre du programme d'aide conjoint de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI), une aide à laquelle l'opinion publique est largement hostile.
La loi nécessaire au déblocage de ces fonds a été adopté lundi en conseil des ministres et doit être approuvée cette semaine par le Bundestag et le Bundesrat, deuxième chambre parlementaire.
L'Allemagne s'est fait prier avant de consentir à un geste envers Athènes, et n'a cédé que dans l'intérêt de la stabilité de l'euro, a répété Mme Merkel. "Nous protégeons notre monnaie en agissant", a-t-elle dit, assurant qu'il n'y avait "pas d'alternative".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS