Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Depuis plus de deux semaines, 34 employés de la Société de navigation du Lac Majeur, côté suisse, sont en grève. Ils protestent contre leur licenciement, prévu pour la fin de l'année. (Archives)

Keystone/KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

(sda-ats)

Les 34 employés de la Société de navigation du Lac Majeur licenciés pour la fin de l'année poursuivent leur grève. Mardi, à Bellinzone, ils ont défilé de la gare jusqu'au bâtiment du gouvernement, où ils ont remis une pétition de solidarité.

Selon le Syndicat du personnel des transport SEV, elle a été signée par plus de 10'500 personnes.

Les 34 personnes licenciées du côté suisse, soit 14 employés fixes et 20 saisonniers, sont en grève depuis plus de deux semaines. Il y a une semaine, ils ont déjà manifesté à Locarno pour le maintien de leur poste et du niveau des salaires.

La navigation sur le Lac Majeur est du ressort de la société italienne "Navigazione Lago Maggiore" selon une concession établie entre l'Italie et la Suisse.

Fin décembre 2016, une nouvelle concession a été signée pour les dix prochaines années. Dans ce cadre, des garanties ont été fournies pour le maintien de l'offre et du personnel, mais uniquement jusqu'à la fin décembre 2017.

Selon la société de navigation du Lac Majeur (NLM), un consortium devrait être créé avec la Société de navigation de Lugano (SNL). Il se chargera de l'exploitation dès le printemps prochain. Les employés licenciés devraient aussi trouver une "perspective" dans ce consortium, indique l'Office fédéral des transports, interrogé par l'ats.

Ce débrayage perturbe fortement le tourisme tessinois en pleine haute saison: plus aucun bateau ne dessert le bassin suisse du Lac Majeur. La société NLM indique toutefois sur son site internet qu'une liaison par heure effectue le trajet des deux îles de Brissago (TI). Cette offre est assurée par du personnel italien et sera maintenue tant que la grève durera.

ATS