Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le vignoble du Mandement, à Genève, a été particulièrement touché par le violent orage de grêle de vendredi, tout comme celui de La Côte, dans le canton de Vaud. La chaleur et le vent vont désormais permettre aux grains de sécher, limitant ainsi le risque de propagation de la pourriture (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Dans les cantons de Genève et de Vaud, le violent orage de grêle de vendredi a provoqué pour 4 millions de francs de dommages, selon une estimation de Suisse Grêle. Les vignes du Mandement et de La Côte ont été particulièrement touchées.

Suisse Grêle s'attend à recevoir environ 500 déclarations de dommages, a indiqué jeudi la coopérative d'assurance. Ses experts commenceront à estimer les sinistres ces prochains jours. Les indemnisations des cultures assurées devraient se monter jusqu'à 4 millions de francs.

Suisse Grêle a constaté des dommages de faible à moyenne importance aux vignes dans quelques communes, a-t-elle précisé à Keystone-ATS. Localement, des dommages plus importants peuvent aller jusqu'à 50% de perte de rendement.

L'épisode de grêle a duré sept à huit minutes. Dimanche, les vignes du Mandement ont été sulfatées par hélicoptère, afin d'aider à la cicatrisation des grains. "Les conditions météo sont excellentes, a relevé jeudi Patrick Duvernay, vigneron à la Cave de Genève. La chaleur et le vent devraient sécher les grains. Notre espoir est qu'ils tombent et que la pourriture n'affecte pas toute la grappe."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS