Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La hausse des primes réduit l'avancée du revenu disponible

La hausse des primes d'assurance-maladie a grevé la croissance potentielle du revenu disponible en 2018. (archives)

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La hausse des primes d'assurance maladie en 2018 a ralenti la croissance du revenu disponible moyen. L'indice correspondant (Ipam) calculé par l'Office fédéral de la statistique (OFS), a enflé de 4,1% pour s'établir à 192,8 points.

Pour l'assurance de base, les primes ont augmenté de 3,7% cette année, faisant passer l'Ipam à 221,8 points. Les primes d'assurance complémentaire ont quant à elles gonflé de 5,3% par rapport à l'année précédente, a précisé l'OFS vendredi.

Les statisticiens fédéraux estiment à 0,3 point l'impact de la hausse de primes sur la croissance potentielle du revenu disponible moyen entre 2017 et 2018.

Dans un communiqué, ils ont souligné que "si les primes étaient restées stables au cours de la période considérée, les ménages auraient disposé de cet argent pour des dépenses de consommation ou de l'épargne supplémentaires".

Les augmentations de primes, à l'instar de celles des impôts ou d'autres cotisations d'assurance, grèvent le budget des ménages privés.

L'Ipam reflète l'évolution des primes d'assurance-maladie obligatoire et complémentaire. Il est publié par l'OFS tous les ans en automne sur la base des estimations effectuées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour l'année courante.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.